Jean Baptiste ROBIN (Paris, 1734 - Chouzy, 1818)

Lot 17
4 500 - 5 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 4 750 €

Jean Baptiste ROBIN (Paris, 1734 - Chouzy, 1818)

Portrait de Madame Louis faisant de la musique
Toile ovale.
74 x 60 cm
P.D et R.M.

Provenance:
Collection Monsieur de Corny, petit fils de Victor Louis;
Toujours resté dans la famille.

Exposition:
Salon de 1777, n° 167 (Portrait de Madame Louis faisant de la musique).

Bibliographie:
A. Vivie, Histoire de la Terreur à Bordeaux, tome 1, Bordeaux, 1877, cité p. 10 sous la note 2 (Le Portrait de Madame Louis peint par Robin); C. Marionneau, Victor Louis, architecte du Théâtre de Bordeaux: sa vie, ses travaux et sa correspondance, 1731-1800, Bordeaux, 1881, cité p. 99; L. Gillet, Nomenclature des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure, lithographie se rapportant à l' histoire de Paris et qui ont été exposés aux divers salons depuis l'année 1673, Paris, 1911, cité p. 146; R. Mesuret, «Les premiers décorateurs du Grand-Théâtre de Bordeaux», Bulletin de la Société de l'Histoire de l'Art Français, 1940, cité p. 115; J. Sargos, Bordeaux vu par les peintres, Bordeaux, 2006, cité p. 123 (Madame Louis faisant de la musique).
Marie Emmanuelle Bayon (1746-1825) est une compositrice et pianiste. Pleine d'esprit et d'une grande beauté, elle tenait un salon où se réunissaient Diderot, Jean François Marmontel et Beaumarchais.
Elle épousa l'architecte Victor Louis le 20 juin 1770. Leur fille Victoire (1774-1848) épousa en avril 1791 Charles Marie Nicolas Aimé Ethis de Corny, maire d'Aubevoye et fils de Louis-Dominique Éthis de Corny,(1736-1790), Commissaire des guerres pendant la guerre d'Indépendance américaine pour l'armée de Rochambeau, «proche Voltaire et de Jefferson».
En 1776, Marie Emmanuelle réalisa un opéra-comique, Fleur d' épine, en deux actes, tiré d'un conte d'Antoine Hamilton et sur un livret de l'abbé de Voisenon. L'Opéra fut joué avec succès à Paris, aux Italiens, le 22 aout 1776. Après ce grand succès au théâtre des Italiens, Madame Louis rejoignit son mari à Bordeaux.
Élève de Gabriel François Doyen, Jean Baptiste Robin est un peintre d'histoire et portraitiste. Il est agréé à l'Académie en 1772 avec un tableau destiné à la cathédrale de Lisieux, Saint Pierre guérissant les malades. Il réalise des peintures religieuses, notamment pour la chapelle de Fontainebleau et la cathédrale de Blois et des portraits de la cour, du clergé et de la magistrature
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue